2021 l'année du chamboulement professionnel... (ou peut-être du chamboulement tout court en fait...)

Mis à jour : mars 19


Post écrit en janvier 2021, publié en mars


Bonjour à tous,


Je reviens ici avec un post que j'ai besoin d'écrire...

Il faut absolument que je me libère l'esprit !


Cela fait des mois que c'est très difficile pour moi : plus aucune motivation à écrire (et pourtant Dieu sait à quel point ça me manque...), perte de motivation à partager, manque d'inspiration etc... En fait ça fait des mois que mon cerveau est noyé dans une tonne de questions sans réponse. Des doutes, des hésitations, des envies, des peurs... Tout cela fait que les questions tournent en boucle dans ma tête sans jamais s'arrêter, et surtout sans jamais avoir de réponses...

Petit rappel des faits : (pour les petits nouveaux !)

J'ai démissionné mi-2018 pour me lancer à temps plein dans mon entreprise créée en 2016. Alors oui, j'ai peut-être cru à tort qu'en un claquement de doigts, je réussirai à en vivre... Sauf que la réalité est tout autre !

Quand j'ai démissionné de mon emploi d'auxiliaire de puériculture en 2018,

j'avais déjà une petite clientèle dans ma ville

grâce au bouche à oreille qui fonctionnait depuis 2 ans. Mais dans la foulée de ma démission,

nous avons emménagé dans une autre ville à 50 km et surtout,

nous avons quitté la ville pour la rase campagne...

Durant mon stage de gestion en entreprise, mon formateur nous avait parlé de la clientèle ville/campagne et de l'intérêt (et budget) consacré par ces derniers sur des activités "non essentielles". Et effectivement, je ne m'y étais peut-être pas assez préparé mais la clientèle est vraiment différente et donc très difficile à refaire.


Pour se faire connaître, il faut passer clairement 100% de notre temps :

- à la communication,

- à faire des séances photos,

- et du coup générer un bouche à oreille.


Or 1 mois après notre déménagement,

je suis tombée enceinte,

puis j'ai accouché été 2019,

puis j'ai eu un congé maternité de 6 mois

et un bébé insomniaque aux besoins intenses en bras et en tétée ^^...

Quand j'ai enfin eu une place en crèche pour lui en 2020,

c'est la crise sanitaire qui m'a coupé l'herbe sous le pied...

Pas de séance, pas de communication, pas de bouche à oreille, pas de client.


Par contre plein de doutes !

Est-ce que j'ai vraiment ma place dans ce milieu ?

Pourquoi les gens me choisiraient moi et pas un autre ?

Est-ce que je propose assez de choses ?

Est-ce que je reste trop sur mes acquis ?

Est-ce que je dois sortir de ma zone de confort ?

Est-ce que je ne devrai pas avoir un studio pour plus de facilité ?

Mais où m'installer ?

Locatif en ville ?

Studio privé chez moi à la campagne ?

Et comment payer le loyer si je n'ai pas assez de rentrée d'argent ?

Est-ce que je continue au domicile des clients ?


Bref voilà la teneur de mes nuits...!



Et puis pour ne rien arranger, la concurrence est rude ici.

Il y a beaucoup de photographes en studio ou home-studio.

Au début, je me suis dis qu'il fallait que je me fonde dans la masse pour proposer les mêmes services, comme ça les gens choisiraient en fonction de leur gouts et non de leurs besoins.

J'ai donc voulu déposer un permis de construire pour transformer mon double garage en studio photo. Je savais qu'en me créant un espace à moi, ça serait plus facile de monter des décors, de tester de nouvelles choses, de m'inspirer et surtout de travailler tout au long de l'année et pas seulement quand il fait beau...

Mais je ne sais pas pourquoi, je n'arrivais pas à me lancer, à me décider... Encore trop de doutes, de peur, d'investissement financier...

Et surtout cette petite voix me disait que ce n'était pas la bonne idée, et que


plutôt que de me fondre dans la masse il fallait que je me démarque !

(oui d'accord petite voix... mais comment ???)


Après des mois de morosité, de chantier chez les clients à monter et démonter des décors de studio pour nouveau-né ;

hier, je me suis dis "TER-MI-NÉ" !


Je ne peux plus, et je ne veux plus passer 1h à :

- charger le camion,

- à le décharger chez les clients,

- à tout recharger dans le coffre après 3h de séance,

- à le redérecharger chez moi dans mon garage à droite à gauche où il y a de la place ; au risque d'en semer un peu partout à chaque fois et ne plus rien retrouver.


J'ai maintenant énormément de matériel et cette manutention devient colossale. Je perds énormément d'énergie :

- à faire la check-list de tout ce que je dois emmener,

- à revérifier 10 fois si je n'ai rien oublié,

- à charger/décharger le matériel,

- à monter/démonter le décor (hier, j'ai même failli oublier mon appareil photo tellement j'étais focalisé sur le matériel de studio. C'est mon homme, en pyjama par 2 degrés qui me courrait après dans la cour mon appareil photo à la main !! mdr).



Bref une fois tout ça fait, j'ai perdu la moitié de mon énergie qui aurait dû me servir pour la créativité et la spontanéité.



J'ai l'impression qu'en faisant toute cette manutention dans des lieux inconnus, cela m'empêche d'avoir du recul sur ce que je veux faire pendant la séance, sur le rendu final que je veux de cette séance, sur quels accessoires utiliser. J'avance à l'aveugle et ce n'est pas assez sous contrôle pour moi !

Bref, comme vous pouvez le comprendre, c'est le gros bazar dans ma tête, et chez les clients !!

Après heureusement que je me donne à fond, que personne ne se rend compte de mon "mal-être" et que les clients sont satisfaits de ma prestation à l'unanimité....

Mais je sais que je ne pourrai pas garder cette qualité sur le long terme...

Aloooors...



J'ai EN-CO-RE changé d'avis et décidé d'un nouveau truc...

(avant de changer d'avis dans quelques mois... mdr)


Je vais me spécialiser dans la photographie LIFESTYLE et uniquement LIFESTYLE...

Terminé les photos de studio, les photos de nouveau-nés artistiques, les grossesses en mode fine-art avec robes spécialisées



Je ne vais me concentrer plus que sur les séances photos naturelles, les séances photos qui montrent vos tranches de vie en y incorporant tous les détails, les émotions et les personnalités qui font de vous des êtres et des familles uniques.

Et qui dit photographie lifestyle dit photographie dans VOS lieux de vie. Donc en plus d'avoir des photos qui vous ressemblent, vous aurez le confort de ne pas vous déplacer, d'être à domicile, de vous dé-stresser quant au bien-être de votre nouveau-nés. Vous êtes chez vous, dans votre environnement, avec vos habitudes, vos repères et vos odeurs. Quoi de mieux pour une photographe ancienne auxiliaire de puériculture qui privilégie le rythme et le bien-être de votre bébé, que de travailler au sein de votre cocon ? Quand je publierai cet article, j'aurai déjà changé l'intégralité de mon site internet. J'aurai changé toutes les galeries photos ainsi que les textes de présentations. Je vous invite à y faire un tour, et à me donner votre retour <3 Merci de m'avoir lu et j'espère que vous serez toujours là à me soutenir...


(édit du 2 mars 2021 : j'ai enfin terminé mon site Internet. J'y ai passé un nombre d'heures incalculables, je vais maintenant pouvoir me consacrer entièrement à mes séances photos et faire vivre cette entreprise.... en attendant le prochain projet 😅🤫